Oussouby Sacko, président de l'université Seika de Kyoto, qui favorise les échanges et la diversité
Nous suivons Oussouby Sacko, le premier président d'université au Japon originaire d'un pays africain. Il favorise les échanges entre les étudiants japonais et étrangers. Ces échanges se multiplient grâce aux efforts de M. Sacko. La pandémie complique la réalisation de son objectif d'une université ouverte à la diversité. (Ce programme a été originellement diffusé le 27 octobre 2020.)
En 2018, Oussouby Sacko, né au Mali, était en concurrence avec deux professeurs japonais pour le poste de président. Il a été élu.
M. Sacko est arrivé au Japon en 1991 où, à l'université de Kyoto, il a décroché un master sur la conception spatiale encourageant les échanges entre les personnes.
M. Sacko croit fermement qu'il n'y a rien de tel que l'expérience vécue pour apprendre. C'est quelque chose qu'il a appris grâce à ses interactions avec les étudiants.