Se battre pour se relancer dans la restauration
Aujourd'hui, près de 2,8 millions d’étrangers sont résidents officiels du Japon, ce qui représente environ 2% de la population du pays. Ce programme, «Where We Call Home», offre un aperçu de leur vie et des difficultés auxquelles ils sont confrontés dans la société japonaise. Cette fois, nous avons suivi une jeune restauratrice chinoise, Aya Wu, dans sa lutte pour survivre à la crise du coronavirus. (Ce programme a été originellement diffusé le 25 aôut 2020.)
Aya Wu, originaire de Chine, dirige un populaire restaurant chinois à Kawaguchi, dans la préfecture de Saitama.
Cette spécialité épicée du Sichuan fait partie des plats favoris des clients du restaurant d'Aya Wu.
Aya Wu est venue comme bénévole il y a trois ans pour le nettoyage des rues (de son voisinage).
Pour redresser son restaurant, Aya Wu expérimente de nouveaux services comme la livraison à domicile.