Édition du 14 mai
Dans cette émission, Aya, Joël et Julien vous parlent d’un rituel ascétique extrême qui était autrefois pratiqué par certains moines bouddhistes japonais : le sokushinbutsu, ou la momification naturelle d’une personne de son vivant. Partons à la découverte de l’une des pratiques les plus mystiques de l’Archipel.
Le temple Amida-ji a été construit au cœur de la montagne de la région d’Ohara, Kyoto.
A Koyasan, des moines prient en l’honneur de Kobo Daishi Kukai, célèbre exemple de sokushinbutsu.
Le chemin emprunté pour se rendre au mausolée de Tanzei shonin, où se trouve son corps momifié.
De nombreuses sculptures ornent les environs.