Édition du 26 juin
Cette semaine, Aya et Julien reviennent sur le dernier Festival de Cannes. Pendant ce célèbre événement cinématographique organisé dans la ville du sud de la France, deux réalisateurs japonais se sont illustrés en présentant avec talent des œuvres abordant des sujets sensibles, comme la tolérance au Japon ou les difficultés de certaines femmes à pouvoir élever leur nouveau-né.
La réalisatrice Hayakawa Chie
Le réalisateur Koreeda Hirokazu