Réduction des risques pour les sociétés multiculturelles
Le thème de janvier est la protection contre les désastres dans les communautés multiculturelles. Le Grand tremblement de terre de Hanshin à Kobe il y a 24 ans a amené la création d'une station radio pour les résidents venus d'autres pays. Des groupes réunissant des gens qui parlent différentes langues ont aussi fait la promotion d'évènements BOSAI. L'expérience et les efforts de Kobe offrent des informations utiles pour les gens ailleurs dans le monde.(Cette émission a été diffusée le 16 janvier 2019)
La radio "FMYY" a commencé à diffuser après le tremblement de terre de Kobe en 1995. Roxana Oshiro, active dans la communauté de langue espagnole, et des bénévoles japonais, diffusent des programmes BOSAI en direct sur internet toutes les semaines.
1000 résidents, japonais ou originaires d'Amérique du Sud, ont participé à un évènement BOSAI organisé à Noël par le groupe Comunidad Latina Hyogo.
Shizuyo Yoshitomi (à gauche), professeure à l'École supérieure de développement international de l'Université de Nagoya, fait la promotion du multiculturalisme.