Prévention des catastrophes pour les étrangers du Japon (2ème partie) : les Vietnamiens et les Indonésiens
En plus de tous les risques de catastrophe auxquels sont confrontés les Japonais, les étrangers vivant au Japon doivent faire face à leurs propres problèmes ces dernières années. Ce deuxième épisode d'une série en deux parties se concentre sur les résidents vietnamiens et indonésiens. Une équipe de recherche de l'Université Keio a mené une enquête évaluer les besoins. Le programme présente également les leçons tirées des actions avant, pendant et après les tremblements de terre de Kumamoto il y a quatre ans.
Les chercheurs interrogent les étudiants et stagiaires vietnamiens
Des étudiants indonésiens avec des membres de l'équipe de recherche
Classe de japonais organisée par la Fondation internationale de Kumamoto
L'étudiante en langue, Chiu Kuei-fen de Taïwan (gauche), et la coordinatrice des volontaires, Ikuko Inoue (droite)