12min 02s

Fragments tirés de la Compilation de poèmes japonais anciens et modernes, version de Kōya, rouleau 19 (Kokin Wakashu "Koyagire")

Les secrets des oeuvres d’art japonaises

Date de diffusion 21 janvier 2016 Disponible jusqu’au 31 mars 2029

Le Japon a développé des formes culturelles distinctes sous l'influence de la Chine aux 10ème et 11ème siècles. Le Kokin Waka Shu, ou compilation de poèmes anciens et modernes, composé dans la forme poétique connue sous le nom de waka, est un produit représentatif de cette époque. La manière la plus appropriée d'écrire des wakas était d'utiliser le système d'écriture hiragana créé en simplifiant des idéogrammes chinois. L'œuvre que nous vous présentons cette fois-ci provient d'une copie du 11ème siècle du Kokin Waka Shu et est considérée comme l'apogée de la calligraphie hiragana. Nous pouvons voir plusieurs dizaines de lignes verticales aux caractères raccordés les uns aux autres et tracés à l'aide d'un pinceau fin sur du papier resplendissant grâce aux minuscules fragments de mica qui le parsèment. Le calligraphe aurait été un aristocrate et les caractères utilisés constitueraient le modèle du syllabaire hiragana utilisé au Japon de nos jours. Nous nous penchons sur l'histoire de ces poèmes, à l'origine des rouleaux plus tard découpés en petits fragments pour qu'ils puissent être admirés. Nous examinons aussi la beauté de la calligraphie japonaise.

photo

Aperçu des programmes