11min 08s

Jinbaori, manteau qu'un samouraï portait par-dessus son armure, en feutre rouge avec l'emblème héraldique de faucilles croisées (Jin-baori Shojo-hi Rashaji Chigai-kamamon)

Les secrets des oeuvres d’art japonaises

Date de diffusion 3 décembre 2015 Disponible jusqu’au 31 mars 2029

De nombreuses guerres ont marqué l'histoire du Japon de la deuxième moitié du 15ème siècle au 17ème siècle. À cette époque, les guerriers rivalisaient en matière d'habillement pour se distinguer sur le champ de bataille. Les généraux, en particulier, portaient un Jinbaori, ou veste de bataille, de façon à être bien visible. La veste de bataille rouge dont nous vous parlons dans cette émission est ornée sur le dos d'un motif audacieux de faucilles croisées. Devant, un dessin de porte de sanctuaire traduit l’appel lancé aux divinités par son propriétaire pour obtenir leur protection. L’étoffe de laine européenne teinte avec un pigment coûteux est probablement arrivée au Japon par le biais du commerce avec les Portugais. L’utilisation d’une étoffe aussi chère était aussi une façon pour son propriétaire d’étaler sa puissance. Nous découvrons ainsi le sens esthétique des guerriers sur les champs de bataille de cette époque belliqueuse.

photo

Aperçu des programmes