Le Parlement européen déplore la mort présumée de milliers de travailleurs migrants au Qatar

Le Parlement européen a adopté une résolution déplorant la mort présumée de milliers de travailleurs migrants qui aidaient le Qatar à se préparer à accueillir la Coupe du monde de football.

Le Parlement a adopté jeudi le texte non contraignant sur la situation des droits de l’homme dans le pays.

La résolution exhorte les autorités qataries à mener une enquête approfondie sur les décès de travailleurs migrants qui seraient survenus notamment pendant la construction des stades pour le tournoi.

Elle appelle les autorités du pays à fournir une compensation aux familles des travailleurs dans les cas où les décès résultent des conditions de travail.

La résolution déplore également le manque de transparence et l’évaluation responsable des risques dans le processus d’attribution de la Coupe du monde au Qatar en 2010.

Le texte exhorte les pays de l’UE à exercer une pression sur les instances dirigeantes mondiales et européennes du football, la FIFA et l’UEFA, pour réformer fondamentalement l’organisme mondial, qui est caractérisé par une corruption « rampante et profondément enracinée. »

La résolution demande l’introduction de procédures démocratiques et transparentes pour l’attribution des Coupes du monde et la mise en œuvre stricte de critères de droits humains et de durabilité pour les pays hôtes.