La COP27 prend fin avec l'accord sur un fonds pour les « pertes et dommages »

La conférence de l'ONU sur le climat, la COP27, est arrivée à terme dimanche après l'adoption d'un document final qui assure la création d'un fonds pour les « pertes et dommages ». Celui-ci aidera les pays vulnérables à faire face aux désastres climatiques.

Les détails seront peaufinés lors de la conférence de 2023.

Cet accord est le premier du genre dans le cadre stratégique onusien.

Les négociations devaient initialement durer deux semaines mais elles ont été prolongées afin de conclure cet accord.

Les positions différentes prises face à cet enjeu ont été un point d'achoppement.

Alors que les pays émergents exhortaient à la création d'un fonds de « pertes et dommages », les pays industrialisés étaient plus prudents.

Ces derniers ont finalement fait des concessions en réponse aux appels répétés.

Le document final cite celui de l'an dernier qui appelle à redoubler d'efforts afin de limiter la hausse des températures moyennes mondiales à 1,5 degré Celsius au-dessus des niveaux préindustriels.