Kishida Fumio va se prononcer sur le sort du ministre des Affaires intérieures

Le premier ministre japonais Kishida Fumio prendra prochainement une décision sur le renvoi ou non d'un de ses ministres, vivement critiqué en raison d'allégations de rapports inexacts de financement politique.

Le ministre des Affaires intérieures Terada Minoru a fait l'objet d'un examen minutieux après l'annonce de médias selon laquelle un groupe lié à son financement politique aurait indiqué qu'une personne décédée assumait sa comptabilité. M. Terada a déploré une simple erreur administrative.

« Le gouvernement s'attelle aux problèmes les plus urgents, comme l'adoption de projets de loi supplémentaires, mais cela ne dispense pas les ministres de leur devoir de transparence à l'égard du peuple japonais », a déclaré samedi le premier ministre.