Approvisionnement en énergie : l’Allemagne tire la sonnette d’alarme

Le gouvernement allemand a élevé le niveau d’urgence pour l’approvisionnement en gaz naturel au niveau deux d’alarme de son échelle sur trois alors que l’afflux en provenance de Russie a dramatiquement chuté.

Le gouvernement a déclaré le niveau d’alarme jeudi et a précisé que si les niveaux d’approvisionnement russes restaient faibles, l’Allemagne ne pourrait pas stocker suffisamment de gaz pour faire face à la demande grandissante en énergie pour l’hiver.

Le gouvernement exhorte maintenant la population et les entreprises à faire encore plus d’efforts pour réduire leur consommation de gaz.

Il appelle également les services publics à reprendre les opérations dans les centrales thermales électriques alimentées en charbon actuellement hors ligne, pour aider à réduire la consommation en gaz lors de la production d’électricité.

Le transport de gaz depuis la Russie via le gazoduc Nord Stream 1 a chuté d’environ 60 % depuis l’annonce du géant russe du gaz Gazprom la semaine dernière d’un net déclin en approvisionnement.

Robert Habeck, le ministre fédéral allemand des Affaires économiques et de l’action pour le climat, a tenté d’obtenir la compréhension du public concernant la décision du gouvernement.

Il a indiqué à la presse que la réduction en approvisionnement de gaz était une attaque économique du président russe Vladimir Poutine sur l’Allemagne.