Le prince héritier saoudien se rend en Turquie pour la première fois depuis l’assassinat d’un journaliste

Le prince héritier d’Arabie saoudite Mohammed Bin Salman est arrivé en Turquie pour la première fois depuis l’assassinat d’un journaliste saoudien à Istanbul il y a quatre ans.

Le prince héritier s’est entretenu avec le président turc Recep Tayyip Erdogan mercredi dans la capitale Ankara.

Cette visite est très largement perçue comme un moyen de restaurer les relations bilatérales qui se sont détériorées après que des agents saoudiens ont tué Jamal Khashoggi au consulat d’Arabie saoudite d’Istanbul en 2018. M. Khashoggi était un fervent critique du gouvernement saoudien.

À l’époque, le président Erdogan avait directement accusé le prince héritier d’avoir été impliqué dans l’assassinat.

Le prince héritier Mohammed tente de réparer les relations avec la Turquie ainsi qu’avec les États-Unis et les pays européens.

Il devrait s’entretenir le mois prochain avec le président américain Joe Biden, qui a critiqué la situation des droits humains en Arabie saoudite.

Un tribunal saoudien a condamné plusieurs personnes pour le meurtre de M. Khashoggi, mais le gouvernement saoudien n’a pas fourni les détails de son enquête sur l’incident.

Hatice Cengiz, la fiancée de M. Khashoggi, a indiqué que la visite du prince héritier en Turquie ne changeait rien au fait qu’il était responsable du meurtre.