La Corée du Nord discute de nouvelles missions pour les unités militaires de première ligne

Selon les médias nord-coréens, le Parti des travailleurs au pouvoir a organisé une réunion consacrée aux questions militaires pour discuter de l'attribution de missions supplémentaires aux unités de première ligne.

Le journal du parti au pouvoir, le Rodong Sinmun, a indiqué jeudi que la deuxième journée d'une réunion élargie de la Commission militaire centrale s'est tenue mercredi en présence du dirigeant Kim Jong-un.

Les participants auraient également discuté de la réorganisation des principales formations militaires.

M. Kim aurait souligné l'importance de renforcer les capacités opérationnelles des unités de première ligne.

L'article inclut une photo montrant le dirigeant et de hauts responsables militaires devant une grande carte qui a été floutée par l'éditeur.

L'agence de presse sud-coréenne Yonhap a laissé entendre que les missions supplémentaires pourraient inclure l’usage de missiles à courte portée équipés d'ogives nucléaires.

La question est de savoir si des politiques concrètes seront présentées concernant l'accélération des programmes de développement nucléaire et de missiles de la Corée du Nord lors du troisième jour de la réunion, jeudi. Cette réunion intervient alors qu’un septième essai nucléaire nord-coréen est redouté.