Toyota prolongera l’arrêt de sa production en raison d’une pénurie de pièces détachées

Le géant japonais de l'automobile Toyota annonce qu’il stoppera une partie de ses lignes de production en juillet pour une durée plus importante que prévue, en raison de la pénurie de pièces détachées causée par l’épidémie de Covid-19 à Shanghai.

Toyota avait initialement expliqué qu’il interromprait sa chaîne de montage dans sept usines au Japon pour une durée maximale de six jours, début juillet.

Toyota a cependant annoncé mercredi qu’il prolongerait la suspension de 10 jours sur quatre chaînes de montage de deux de ses usines dans le département d’Aichi.

L’entreprise a précisé que cette décision était due à l’allongement d’un retard dans la livraison de pièces détachées à cause d’une flambée de cas de Covid-19 chez un de ses fournisseurs en Chine.

Toyota a revu la production du mois prochain à la baisse, soit 800 000 véhicules, 50 000 de moins qu’avant.

Les autorités à Shanghai ont levé des restrictions strictes de lutte contre le coronavirus au début du mois de juin. Une grande partie de l’activité économique ne s’est pas encore rétablie.

D’autres constructeurs automobiles nippons, dont Subaru et Daihatsu, ont également interrompu une partie de leurs opérations.