Le Japon convoque une commission pour encourager les technologies de pointe

Le gouvernement nippon a convoqué une commission d’experts afin de fixer le cap pour le développement de technologies de pointe qui sont vitales pour la sécurité économique du pays.

Cette initiative fait partie d’un plan pour la promotion de projets des secteurs public et privé dans des domaines qui incluent l’intelligence artificielle et la mécanique quantique.

Kobayashi Takayuki, le ministre pour la Sécurité économique, a indiqué à la commission que le Japon risquait de perdre son avantage concurrentiel.

Il a déclaré : « La force relative du Japon dans les technologies et l’innovation diminue. Si cette tendance se poursuit, le Japon deviendra immanquablement un pays de deuxième classe. De mon point de vue, nous faisons face à une vraie crise. »

Certains experts ont suggéré de réduire le nombre de technologies clés qui pourraient bénéficier d’un soutien gouvernemental.

D’autres ont également expliqué que les projets seraient plus efficaces s’ils impliquaient des start-ups dans des domaines en expansion.

D’autres participants ont souligné qu’il était important de coopérer avec des entreprises étrangères de haute technologie, plutôt que laisser le Japon développer seul ses technologies.

Le gouvernement prévoit de commencer à accepter les propositions des secteurs public et privé plus tard cette année.