Washington interdit les importations de produits du Xinjiang liés au travail forcé

Le président américain Joe Biden a critiqué à maintes reprises les dirigeants chinois pour les atteintes aux droits humains commis dans la Région autonome ouïgoure du Xinjiang. Son administration a maintenant imposé l’interdiction d’importer des produits de cette région.

L’Acte de prévention du travail forcé des Ouïgours est entré en application mardi.

Le Xinjiang produit notamment du coton et du sucre. L’interdiction porte sur tous les produits et matières brutes pour lesquels le travail forcé a été utilisé. Elle exige des entreprises qu’elles offrent la preuve que leurs usines et celles de leurs fournisseurs n’utilisent pas l’esclavage ou la coercition.