Salon sur les drones à Chiba

Le gouvernement japonais va alléger les restrictions sur les drones cette année, pour permettre à plus d’appareils télécommandés de voler.

Les derniers modèles sont actuellement présentés à l’occasion d’un salon près de Tokyo. Environ 200 entreprises et organisations participent à l’événement dans la ville de Chiba jusqu’à jeudi.

Le géant des télécommunications Softbank expose un drone qu’il a mis au point en collaboration avec un fabricant de composants électroniques. L’appareil a six hélices, il est donc plus puissant qu’un drone traditionnel à quatre hélices et peut transporter jusqu’à 20 kg.

KDDI, le rival de Softbank, a installé son dernier drone à environ 70 km du lieu du salon. Il est télécommandé via une tablette qui utilise les réseaux de téléphonie mobile. KDDI indique que l’appareil peut être utilisé pour inspecter en toute sécurité des infrastructures éloignées.

Actuellement, le gouvernement n’autorise les vols de drone où l’appareil est hors du champ de vision du pilote que dans les zones inhabitées. Mais les règles devraient changer pour les zones habitées cette année.