Josep Borrell : le blocus des ports ukrainiens par la Russie est un « crime de guerre »

Le représentant de l’Union européenne pour les Affaires étrangères, Josep Borrell, a déclaré lundi que le blocus des ports ukrainiens par la Russie constituait un « crime de guerre », alors que des millions de tonnes de céréales sont bloquées sur place, ce qui provoque une crise alimentaire mondiale.

Les diplomates de l’UE se sont rassemblés au Luxembourg pour une réunion du Conseil européen des Affaires étrangères. Leurs discussions ont surtout porté sur l’Ukraine et la sécurité alimentaire.

Les dirigeants européens tentent de trouver le moyen d’expédier les cargaisons de céréales par la mer Noire. D’après Josep Borrell, le risque de famine est grand, particulièrement en Afrique. Il a appelé les leaders russes à lever le blocus, mais ceux-ci répondent que les Ukrainiens n’ont pas déminé correctement les ports.

Des responsables de l’ONU négocient pour tracer un couloir maritime. L’Allemagne, la Pologne et la Roumanie s’efforcent de transporter une partie de leurs nouvelles récoltes par voies ferroviaire ou routière.