Première réunion des signataires du traité sur l’interdiction des armes nucléaires

La première rencontre des signataires du Traité sur l’interdiction des armes nucléaires s’est ouverte mardi à Vienne, en Autriche.

D’après les Nations unies, 65 pays ont jusqu’ici ratifié le texte entré en vigueur en janvier 2021.

Les puissances nucléaires comme les États-Unis, la Russie, la Chine, ainsi que les membres de l’OTAN, le Japon et d’autres pays bénéficiant du parapluie nucléaire n’ont pas signé le traité.

Au moins 29 de ces derniers participent à la rencontre en tant qu’observateurs, comme l’Allemagne, la Belgique et les Pays-Bas, mais pas le Japon, qui n’a pas prévu de s’y rendre.

Dans un contexte de préoccupation croissante liée à l’usage possible d’armes nucléaires par la Russie au cours de la guerre en Ukraine, toute la question sera de savoir si la conférence de trois jours va permettre de favoriser la dynamique mondiale vers le désarmement nucléaire.