La Russie se concentre sur Severodonetsk, dernier bastion ukrainien

La Russie concentre ses troupes et sa force de frappe sur Severodonetsk, dernier bastion ukrainien dans la région orientale de Luhansk. Selon les autorités de la ville, les conditions de vie des habitants sont « infernales ».

S’adressant à l’Associated Press, le gouverneur de la région a déclaré que les soldats ukrainiens se sont retranchés dans une usine chimique, et que les bombardements sont incessants sur la ville, qui est en grande partie incendiée.

Selon l’armée ukrainienne, la région de Kharkiv dans l’est du pays a aussi connu un pic de tirs d’artillerie russes.

Un habitant de la région a raconté à la NHK par téléphone que la population est piégée. L’homme de 60 ans a expliqué : « On ne peut se rendre que du côté russe. On ne peut pas évacuer en territoire ukrainien. » 

Les forces pro-russes dans la péninsule de Crimée accusent l’armée ukrainienne d’avoir attaqué des complexes pétrolier et gazier en mer Noire. Trois personnes sont blessées et au moins sept employés sont portés disparus.

Les autorités de la Crimée, annexée par la Russie, ont précisé que cette attaque n’aurait pas de conséquences sur l’approvisionnement en énergie.