Le Japon espère des réunions au sommet en marge de la rencontre de l’OTAN

Le Japon prévoit des réunions au sommet à quatre et à trois avec les États-Unis et d’autres pays d’Asie-Pacifique en marge de la réunion des dirigeants de l’OTAN en Espagne.

L’une de ces rencontres va avoir lieu entre les leaders du Japon, de la Corée du Sud, de l’Australie et de la Nouvelle Zélande, pays invités en tant que partenaires de l’OTAN au sommet qui aura lieu plus tard dans le mois, à Madrid.

Le premier ministre japonais Kishida Fumio espère organiser une autre rencontre avec la Corée du Sud et les États-Unis, pour discuter d’un certain nombre de questions relatives à la sécurité.

Il s’agit notamment d’aborder l’environnement sécuritaire dans la région indopacifique et les positionnements face aux activités maritimes de la Chine et au développement nucléaire et de missiles par la Corée du Nord.

Kishida Fumio compte aborder les détails d’un projet pour le maintien et le renforcement de l’ordre et de la paix dans l’Indopacifique, dont il a fait mention lors d’un récent forum sur la sécurité à Singapour.