France : l'alliance centriste de M. Macron perd la majorité absolue au Parlement

En France, l'alliance centriste du président Emmanuel Macron a subi un revers cuisant lors du dernier tour des élections législatives. Elle perd en effet la majorité absolue à l'Assemblée nationale.

Les deux tours du scrutin législatif ont eu lieu les dimanches 12 et 19 juin. Il s’agissait de sélectionner les 577 membres de l'Assemblée nationale.

Selon le ministère français de l'Intérieur, le parti de M. Macron et ses partenaires de coalition ont obtenu 245 sièges, contre 345 avant l'élection.

Une coalition de la gauche est devenue la principale force d'opposition, avec 131 sièges. Le Rassemblement national, parti d'extrême droite dirigé par Marine Le Pen, a obtenu 89 sièges, contre six auparavant.

L’issue du scrutin devrait compliquer la tâche de M. Macron dans la mise en œuvre de son programme, pour les cinq années à venir.