Des survivants de la bombe A se réunissent à Hiroshima en prélude à la réunion de Vienne

Environ 80 personnes se sont rassemblées samedi à Hiroshima pour inviter le gouvernement japonais à s’associer au traité sur l'interdiction des armes nucléaires. La première réunion des États impliqués débutera mardi à Vienne.

Les participants au rassemblement avaient répondu à l'appel d'un groupe de survivants de la bombe atomique et d'un groupe antinucléaire de Hiroshima. Ils se sont regroupés devant le dôme de la bombe atomique, près de l'épicentre de l'explosion survenue en 1945.

Certains survivants, connus sous le nom de hibakusha, assisteront à la réunion de Vienne, mais en l’absence de représentants du gouvernement nippon, fût-ce à titre d'observateurs.

Selon le responsable du groupe des survivants, Sakuma Kunihiko, les hibakusha ont exigé à plusieurs reprises l’abandon définitif des armes nucléaires. Il estime donc qu’un message doit être adressé depuis Hiroshima, afin que la réunion soit couronnée de succès.

Les participants ont recueilli les signatures de passants, en vue de demander au gouvernement nippon d'adhérer au traité.