Le gouvernement britannique approuve l'extradition de Julian Assange vers les États-Unis

Le gouvernement britannique a approuvé l'extradition du fondateur de WikiLeaks, Julian Assange, vers les États-Unis, où il fait face à des accusations criminelles.

Le Bureau de l'Intérieur a déclaré vendredi dans un communiqué que les tribunaux britanniques n'avaient pas jugé que cette mesure constituait un abus de procédure. Son extradition a été ordonnée en avril.

Les autorités américaines ont inculpé le fondateur du site internet de dénonciation des abus de pouvoir, qui a publié une grande quantité de documents gouvernementaux confidentiels. Il a été incarcéré en Grande-Bretagne pour avoir enfreint les conditions de sa libération sous caution.

Le Bureau de l’Intérieur a déclaré : « Il est dans notre intérêt national d'avoir une relation d'extradition équilibrée et efficace qui empêche les criminels d'échapper à la justice et le Royaume-Uni de devenir un refuge pour les fugitifs ».

Julian Assange a 14 jours pour faire appel. Sa famille affirme que la requête sera déposée.