Joe Biden : la sécurité climatique et énergétique « vont de pair »

Le président américain Joe Biden accuse l'invasion russe de l'Ukraine de provoquer une crise énergétique mondiale. Lui et d’autres dirigeants luttent pour faire face aux prix en forte augmentation tout en tentant d'atteindre leurs objectifs climatiques.

M. Biden a accueilli vendredi les leaders d’une vingtaine de pays qui font partie du Forum des économies majeures sur l’énergie et le changement climatique. L’Union européenne, la Chine, l’Arabie saoudite et le Japon font partie de ce groupe. Les pays membres représentent environ 80 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre.

M. Biden a fait savoir aux dirigeants qu’ils doivent travailler ensemble pour atténuer les retombées immédiates de la crise climatique.

Selon lui, les membres s’efforcent de stabiliser les marchés énergétiques en puisant dans les réserves mondiales de pétrole. Ils prévoient la plus grande libération unique jamais réalisée dans l'histoire de la réserve. Cependant, il a souligné qu’ils doivent s'éloigner des combustibles fossiles.

M. Biden a déclaré que la sécurité climatique et énergétique « vont de pair. » Selon lui, utiliser davantage d'énergies propres « éliminera la douleur liée à la volatilité des prix du gaz. »