Washington lance une initiative visant à renforcer son engagement auprès des nations insulaires du Pacifique

Un haut responsable américain a déclaré que les États-Unis allaient lancer une initiative visant à renforcer leur engagement auprès des nations insulaires du Pacifique dans un contexte de présence accrue de la Chine dans la région.

Kurt Campbell, coordinateur du Conseil de sécurité nationale de la Maison Blanche pour les affaires indopacifiques, a fait ce commentaire lors d'un forum organisé par un groupe de réflexion de Washington jeudi.

Il a déclaré que les États-Unis lançaient cette initiative la semaine prochaine afin de travailler avec « une variété de pays partageant les mêmes idées », dont le Japon, l'Australie et la Grande-Bretagne, « afin d'exprimer clairement notre désir de maintenir un environnement ouvert, sain, productif et libre de toute coercition dans le Pacifique ».

L'initiative consiste à renforcer la « connaissance du domaine maritime », ou MDA, en améliorant la surveillance multinationale des activités maritimes à l'aide de satellites, entre autres moyens.

En mai, les dirigeants du Japon, des États-Unis, de l'Australie et de l'Inde se sont rencontrés à Tokyo à l'occasion du sommet du Quad.

Leur déclaration commune comprenait un plan visant à fournir des technologies et des formations concernant la MDA aux nations insulaires du Pacifique, qui sont confrontées à la pêche illégale et à d'autres problèmes.

Les États-Unis et la Chine sont de plus en plus à couteaux tirés pour assurer leur influence sur les nations insulaires du Pacifique.