Au Japon, Toyota obligé de suspendre certaines activités à cause de la pénurie de pièces détachées

Selon des responsables de Toyota Motor, une pénurie de pièces détachées les oblige à suspendre les activités de certaines chaînes de montage au Japon en juin et juillet.

Onze chaînes dans sept usines seront touchées.

Une des usines se situe dans le département d'Aichi, dans le centre du Japon, et une autre, Toyota Motor East Japan, dans le département de Miyagi.

L’arrêt ne durera pas plus de 11 jours.

Les responsables de Toyota disent avoir des difficultés à obtenir des pièces auprès des fournisseurs de Shanghai, ville où de nombreux employés se trouvent en arrêt de travail à cause du coronavirus.

La production d'environ 40 000 véhicules sera affectée.

Selon les responsables, Toyota fabriquera environ 750 000 unités au Japon et à l'étranger en juin. C'est 50 000 de moins que l'objectif initial.

Le strict confinement lié au coronavirus a été pratiquement levé à Shanghai le 1er juin.

Mais les opérations de Toyota sont toujours affectées. Le constructeur automobile affirme qu'il poursuivra ses efforts pour livrer le plus grand nombre possible de véhicules aux clients en analysant sa chaîne d'approvisionnement en pièces détachées, tout en évitant les réductions soudaines de production.