Alerte cybersécurité au Japon : de faux sites officiels ont été repérés

Des responsables de la cybersécurité préviennent qu’ils ont découvert dans les dernières semaines un certain nombre de faux sites internet imitant ceux des organisations du gouvernement central et des autorités locales.

Des sites contrefaits ont été repérés la semaine dernière, notamment pour les ministères de l’Éducation et de la Défense, et de l’Agence de la consommation.

Des organisations locales ont également découvert des imitations de leurs sites.

Des responsables du département d’Ehime expliquent que le site contrefait, découvert lundi, est presque identique à l’original, hormis son adresse. Les utilisateurs de certains moteurs de recherche peuvent être dirigés vers le faux site.

La ville de Nagano rapporte que des habitants lui ont signalé l’existence d’un faux site officiel de la municipalité, depuis le 1er juin.

Le Centre national pour la cybersécurité (NISC) souligne que certains sites frauduleux peuvent voler des informations personnelles. Il recommande aux internautes de vérifier l’adresse des sites et d’être prudents quand ils cliquent sur un lien.