La Russie annonce une nouvelle réduction de l'approvisionnement en gaz de l'Allemagne

Gazprom, la plus grande compagnie gazière russe, a annoncé une réduction des flux de gaz naturel vers l'Allemagne via le gazoduc Nord Stream, pour la deuxième journée consécutive.

Le géant de l'énergie affilié à l'État a déclaré mercredi que cette nouvelle réduction, qui se traduira par une diminution globale de 60 %, débuterait à compter de jeudi. Il a imputé cette baisse à des retards dans la maintenance des équipements.

La veille, Gazprom avait annoncé une réduction de ses flux de 40 % pour la même raison.

Le ministre allemand de l'Économie, Robert Habeck, a déclaré mercredi en conférence de presse que la maintenance était prévue pour l'automne et n'était pas encore nécessaire.

Dans une déclaration faisant suite à cette dernière réduction, M. Habeck a déploré que la stratégie russe vise manifestement à perturber les conditions et à faire monter les prix.

Le ministre a également déclaré qu'il n'y avait pas de problèmes d'approvisionnement en gaz dans son pays, ajoutant qu'il continuerait à surveiller de près la situation et à prendre les mesures qui s’imposent, si besoin est.