Le Japon enregistre son dixième déficit commercial mensuel consécutif

La flambée des prix de l'énergie a continué de peser en mai sur la balance commerciale du Japon, faisant augmenter la valeur des importations et contribuant à ce que les chiffres restent dans le rouge pour un dixième mois consécutif.

Selon le ministère des Finances, le déficit du mois dernier s'est élevé à près de 18 milliards de dollars. La valeur des importations a augmenté de 49 % en yens par rapport à l'année précédente.

Les prix du pétrole brut ont grimpé, tandis que le gaz naturel liquéfié était jusqu'à deux fois et demie plus cher. Dans le même temps, la valeur des importations de charbon a plus que triplé.

La dépréciation du yen a également contribué à porter la valeur des importations à plus de 9000 milliards de yens, soit environ 67 milliards de dollars, pour la première fois de l'histoire.

Parallèlement, les exportations ont augmenté de 16 %. Cela est en partie dû à une progression des exportations d'acier et de semi-conducteurs. Selon les analystes, la balance commerciale du Japon pourrait rester dans le rouge pendant une période prolongée, car les prix de l'énergie sont bloqués à un niveau élevé en raison de l'invasion de l'Ukraine par la Russie et de la faiblesse du yen.