L’Inde réforme son processus de recrutement militaire

L’Inde a remis à jour sa politique de recrutement pour l’armée pour bénéficier d’une force plus jeune pouvant, à l’avenir, être prête à faire face à n’importe quel défi. Cette initiative survient alors que l’Inde partage une frontière hautement militarisée avec le Pakistan, et que le pays est confronté à la Chine dans le nord.

Le ministre de la Défense, Rajnath Singh, a annoncé les changements mardi. Il a précisé que la plupart des recrues pourraient rester un maximum de quatre ans. Dans le cadre de l’ancien système, beaucoup avaient tendance à rester plus longtemps.

M. Singh a indiqué que 46 000 hommes et femmes âgés de 17 ans et demi à 21 ans seraient recrutés chaque année. Parmi ces derniers, seuls 25 % resteront après les quatre ans. Le ministère de la Défense explique que l’âge moyen du personnel militaire chuterait alors de quatre ou cinq ans.

Le chef des armées, le général Manoj Pande, a déclaré : « Un des objectifs les plus importants de l’initiative est de faire en sorte que l’armée devienne une force capable de faire face aux multiples défis rencontrés dans n’importe quel conflit. »