Énergie : l’UE signe un accord avec Israël et l’Égypte

L’Union européenne a conclu un accord avec Israël et l’Égypte pour stabiliser les approvisionnements en gaz dans le bloc, alors qu’elle recherche des alternatives aux importations de Russie.

Les trois camps ont conclu cet accord au Caire mercredi. Ils ont convenu de renforcer la coopération sur le gaz naturel extrait des gisements offshore d’Israël dans la Méditerranée.

Selon l’accord, le gaz israélien sera envoyé en Égypte par gazoduc et y sera liquéfié avant d’être exporté en Europe. Les trois camps ont également convenu d’améliorer les technologies de transport.

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a indiqué à la presse qu’Israël et l’Égypte étaient des fournisseurs « de confiance » pour l’UE car ils prenaient des mesures pour mettre fin à leur dépendance aux énergies fossiles russes.

Les réserves de gaz naturel dans l’est de la Méditerranée seraient gigantesques. Les pays, dans la région, ont cherché a coopérer d’une manière ou d’une autre, notamment en créant des gazoducs sous-marins en Europe.