Les chefs de la Défense japonais et australien réaffirment leur engagement à préserver l’ordre international

Les ministres de la Défense japonais et australien se sont rencontrés à Tokyo mercredi. Ils ont réaffirmé qu’ils allaient agir conjointement pour préserver l’ordre international basé sur l’État de droit, sur fond de présence maritime croissante de la Chine dans la région.

Kishi Nobuo et son homologue Richard Marles ont rappelé l’importance des liens de défense entre les deux pays, qui font partie d’un partenariat stratégique spécial et partagent les mêmes défis sécuritaires et intérêts dans la région indopacifique.

L’Australie et le Japon ont signé en janvier l’Accord d’accès réciproque, le RAA.

Le texte établit un cadre pour le maniement d’armes et de munitions, et pour les interventions en cas d’incidents ou d’accidents. Il s’appliquera lors de manœuvres conjointes entre les Forces d’autodéfense japonaises et l’armée australienne, ou lors d’autres opérations dans chacun des pays.

Les deux ministres ont convenu qu’ils allaient renforcer la coopération dans le secteur de la défense et mener plus d’exercices militaires avancés pour améliorer leur interopérabilité.