Idemitsu Kosan fermera une de ses raffineries de pétrole 

Le grand distributeur japonais de pétrole Idemitsu Kosan indique qu’il mettra fin aux opérations dans l’une de ses raffineries en 2024. L’entreprise envisage d’utiliser ce site comme base de réception de matériaux sans carbone tels que l'hydrogène et l’ammoniac.

Le vice-président exécutif, Nibuya Susumu, a fait cette annonce mardi. Selon lui, la demande domestique de produits pétroliers chute plus rapidement que prévu, en raison notamment de l'accélération de la tendance mondiale à la décarbonisation.

Il a aussi évoqué des problèmes structurels tels que la population vieillissante du Japon comme facteur provoquant la baisse de la demande.

La raffinerie qui fermera ses portes se situe dans le département de Yamaguchi, dans l’ouest du Japon. Elle produit 1,5 million de kilolitres d’essence par année, soit environ 10 % de la production totale du groupe.

Idemitsu indique que le groupe sera en mesure de maintenir un approvisionnement stable grâce à la production dans les autres raffineries.

Son rival Endos Holdings prévoit une mesure similaire. Le distributeur indique qu’il fermera une raffinerie dans le département de Wakayama, également dans l’ouest de l’Archipel.