Le Symposium des dirigeants des forces amphibies du Pacifique se déroule à Tokyo

Les commandants des forces amphibies de l’Indopacifique et d’autres régions se réunissent au Japon pour renforcer leur coopération.

À Tokyo lundi, environ 70 participants de 18 pays ont participé à la cérémonie d’ouverture du Symposium des dirigeants des forces amphibies du Pacifique (PALS), qui durera jusqu’à jeudi.

Des représentants d’Australie, des Philippines, du Royaume-Uni et de la France étaient sur place pour cette première édition du PALS dans la capitale nippone. Ce sont les États-Unis qui ont proposé d’organiser la rencontre au Japon, alors que la Chine intensifie ses activités maritimes.

Le tout premier symposium avait été organisé à l’initiative du corps des Marines américains il y a sept ans. L’objectif est de maintenir la paix et la stabilité en Indopacifique en améliorant les capacités amphibies des pays amis.

Yoshida Yoshihide, le chef d’état-major des Forces terrestres d’autodéfense japonaises, a appelé les participants à travailler main dans la main. Il a souligné que la région indopacifique était confrontée à des menaces multiples, notamment la concurrence entre puissances mondiales et les défis liés à la non-prolifération nucléaire et au terrorisme.