Le gouvernement nippon se prépare à agir face à la chute du cours du yen

Le ministre japonais des Finances, Suzuki Shinichi, a exprimé des inquiétudes devant la rapide chute du cours du yen et laissé entendre que le gouvernement se préparait à agir.

Lundi, la devise nippone est temporairement descendue à 135 yens pour un dollar, son taux le plus bas en presque 24 ans.

Le ministre a déclaré que le gouvernement planchait sur le dossier avec un sentiment d’urgence. Il continuera à coordonner ses actions avec la Banque du Japon, en surveillant l’évolution du marché et son impact économique.

M. Suzuki a ajouté que le gouvernement était en contact avec les autorités monétaires d’autres pays et se préparait à agir en temps utile.

La chute du cours du yen résulte de l’écart croissant des taux d’intérêt entre les États-Unis et le Japon, qui pousse les investisseurs à liquider leurs avoirs en yens en faveur du dollar et de son fort rendement.