À Severodonetsk, les combats se poursuivent alors que le président Zelenskyy demande davantage d’armes

En Ukraine, les dirigeants font face à une situation critique. Leurs forces sont sous-équipées par rapport aux troupes russes dans la bataille pour le contrôle de la région de l’est de Luhansk.

Le président Volodymyr Zelenskyy a demandé à ses alliés occidentaux de lui envoyer davantage d’armes. Il craint cependant que le monde perde de l’intérêt à aider les forces ukrainiennes à repousser l’envahisseur russe.

Les troupes ukrainiennes se battent contre les russes dans la ville de Severodonetsk. Il s’agit d’un des derniers bastions des forces ukrainiennes dans l’est. Les lignes de front bougent d’un quartier à l’autre.

Des officiels du renseignement britannique pensent que la Russie contrôle la plus grande partie de la ville, mais qu’elle n’a pas beaucoup progressé dans ses tentatives d’encerclement. Les autorités locales précisent qu’environ 10 000 habitants sont prisonniers.

Le président Zelenskyy a lancé un appel aux délégués lors d’un sommet européen pour la démocratie au Danemark. Il les a exhortés à accélérer l’entrée de l’Ukraine dans l’Union européenne. Il a indiqué qu’ils devaient mettre un terme à cette zone de flou, très tentante pour la Russie. Il a déclaré qu’ils devaient prendre des mesures et que l’Ukraine devait faire partie de la « famille européenne ».

M. Zelenskyy a ajouté qu’il craignait que les dirigeants de l’ouest commencent à ressentir ce qu’il a qualifié de « lassitude de la guerre ».