Le premier ministre japonais envisage de participer à une conférence sur les armes nucléaires

Le premier ministre japonais Kishida Fumio envisage de participer à la conférence d'examen du Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires en août.

M. Kishida serait le premier dirigeant japonais à assister à cette réunion. Il devrait prendre une décision définitive après les élections de la Chambre haute en juillet.

La conférence se tient généralement tous les cinq ans. Elle se tiendra la prochaine fois à New York, après avoir été reportée à plusieurs reprises en raison de la pandémie de coronavirus.

Vendredi, M. Kishida a souligné l'engagement du Japon à contribuer à l'obtention d'un résultat significatif.

Il a également souligné que l'utilisation d'armes nucléaires par la Russie était considérée comme une possibilité réelle dans le contexte de la guerre en Ukraine.