Japon : les guides touristiques connaissent des temps difficiles

Une association de guides touristiques agréés au Japon indique qu’elle n’a toujours pas encore reçu de demande d’accompagnement de touristes étrangers malgré la réouverture des frontières du pays.

Des officiels de la Fédération japonaise des guides agréés, ou JFG, explique n’avoir reçu que quelques demandes jusqu’à présent et qu’elles concernent toutes des tours programmés en 2023.

L’organisation regroupe environ 1000 guides et interprètes agréés sur le territoire qu’elle envoie aux agences de voyage et dans les hôtels.

Le nombre d’arrivées de touristes étrangers est plafonné à 20 000 par jour. Les touristes peuvent uniquement participer à des voyages organisés par les agences de voyage.

La JFG indique que les étrangers disent ne pas vouloir venir sur le territoire nippon dans la situation actuelle.

Une enquête menée auprès des membres de la fédération l’année dernière a montré que près de 80 % des répondants n’avaient aucun revenu provenant de tours opérateurs.

La présidente de la JFG, Matsumoto Yoshie a déclaré : « Nous ne pouvons pas nous permettre d’être patients. Certains d’entre nous devront peut-être changer de travail, d’autres ont déjà arrêté leurs activités. »

Mme Matsumoto a ajouté que la situation restait difficile car le tourisme individuel n’est pas encore autorisé.