Ouverture du Dialogue de Shangri-La à Singapour

Un forum sur la sécurité connu sous le nom de Dialogue de Shangri-La s’ouvrira vendredi à Singapour. Parmi les participants figurent des chefs de la défense, d’autres hauts responsables et des dirigeants d’entreprise de pays asiatiques et occidentaux.

La conférence se déroulera sur trois jours, après une interruption de deux ans en raison de la pandémie de coronavirus.

Taïwan et la mer de Chine méridionale devraient être évoqués. La région du Pacifique Sud, dans laquelle les États-Unis et la Chine sont de plus en plus impliqués, devrait aussi figurer à l’agenda.

Les participants devraient aussi discuter de l’invasion russe de l’Ukraine ainsi que de la Corée du Nord, qui a récemment lancé une série de missiles balistiques. Le président ukrainien Volodymyr Zelenskyy devrait prononcer un discours en ligne samedi.

Des préparatifs sont en cours pour organiser la première rencontre en personne entre le secrétaire américain à la Défense Lloyd Austin et le ministre chinois de la Défense Wei Fenghe, en marge de la conférence.

Le premier ministre nippon Kishida Fumio participera aussi au forum. C’est la première fois qu’un premier ministre du Japon y participe en huit ans.

Il reste à savoir ce que les responsables des États-Unis, de la Chine et d’autres pays déclareront, dans un contexte d’environnement sécuritaire en plein changement.