AstraZeneca demande l’approbation de son cocktail d’anticorps contre le Covid-19 au Japon

Le laboratoire pharmaceutique britannique AstraZeneca annonce avoir demandé l’approbation au Japon de son médicament à base d’anticorps pour traiter et prévenir le Covid-19.

L’entreprise explique que ce médicament réduit les risques de mortalité et de développement de formes graves du Covid-19 et qu’il aide à enrayer la maladie dès les premiers signes d’infection.

AstraZeneca a déposé sa demande auprès du ministère de la Santé jeudi, et espère une autorisation spéciale d’urgence pour l’utilisation du médicament appelé AZD7442.

Pour le laboratoire, le cocktail de deux anticorps de longue durée doit être administré par injection.

Un test clinique avait été effectué en mars 2021 sur 5200 personnes qui n’étaient pas infectées par le virus.

D’après le laboratoire, le médicament réduisait de 77 % le risque de développer des formes symptomatiques du Covid-19, et il restait efficace pendant 6 mois.

Au cours d’un autre test clinique, les anticorps ont été donnés à plus de 900 personnes qui souffraient de symptômes légers ou modérés en juillet 2021.

Si le médicament était prescrit dans les sept jours après le début de la maladie, les risques de développement de formes graves ou de décès étaient divisés par deux.

AstraZeneca précise que le médicament est aussi jugé efficace dans le cas du variant Omicron, et que les anticorps peuvent servir comme moyen de prévention avant une exposition au virus chez les patients au système immunitaire affaibli, notamment ceux atteints de cancers.