La police japonaise arrête deux étudiants soupçonnés de fraude aux examens

La police japonaise a arrêté deux Chinois qui sont soupçonnés d’avoir triché lors d’un examen d’entrée à l’université, à Tokyo, en divulguant les questions du test en ligne.

Les deux hommes, âgés de 22 et 28 ans, sont détenus pour présomption d’obstruction frauduleuse des activités de l’université. Ils auraient triché lors d’un examen des étudiants internationaux de l’université de Hitotsubashi, qui a eu lieu en janvier.

L’homme, âgé de 22 ans aurait pris une photo du questionnaire pendant l’examen, et l’aurait envoyée à l’autre suspect, qui n’était pas dans la salle.

Ce dernier aurait alors demandé à une tierce personne de répondre aux questions, par le biais des réseaux sociaux.

Le jeune homme de 22 ans aurait réussi son examen et aurait été admis à l’université.

La police n’a pas précisé si les suspects ont reconnu les faits.