Le gouverneur de la Banque centrale du Japon présente des excuses après des propos critiqués

Mardi, Kuroda Haruhiko, le gouverneur de la Banque centrale du Japon a présenté ses excuses pour avoir affirmé que les ménages devenaient plus tolérants face à l’augmentation des prix.

Il avait tenu ces propos pendant un discours lundi, où il déclarait que les foyers acceptaient plus facilement les prix élevés. Il qualifiait cela de « changement crucial » dans la façon de stabiliser les variations des prix.

Il a aussi affirmé que la clé serait d’avancer des hausses salariales à grande échelle, pendant que les consommateurs resteraient tolérants face aux prix élevés.

Lorsqu’il a présenté ses excuses, M. Kuroda a expliqué aux journalistes qu’il n’avait pas voulu dire que les ménages acceptaient la hausse des prix volontairement, mais plutôt qu’ils n’avaient pas d’autre choix que d’y faire face avec réticence.

Il a ajouté que les termes qu’il avait employés portaient à confusion et n’étaient pas appropriés, soulignant qu’il voulait insister sur la nécessité croissante d’augmenter les salaires.