La balance des comptes courants du Japon est de nouveau positive en avril

Au Japon, la balance des comptes courants était de nouveau positive en avril pour un troisième mois consécutif. Par contre, l’excédent a chuté de plus de 50 % par rapport à l’an dernier, principalement à cause du déficit commercial provoqué par l’augmentation des prix des ressources énergétiques.

Les données préliminaires du ministère des Finances chiffrent l’excédent à 3,8 milliards de dollars, soit une baisse de 55,6 % en termes de yens par rapport à avril 2021.

L’état des comptes courants est une indication clé sur le commerce et les investissements du Japon avec le reste du monde.

Le déficit commercial pour avril s’élevait à 5,2 milliards de dollars. La forte hausse des prix du pétrole brut, du gaz naturel liquéfié et du charbon a poussé le montant des importations à son niveau le plus haut depuis 1996, date à laquelle ces données ont commencé à être collectées.

L’excédent des revenus primaires a augmenté de 18,2 % pour atteindre environ 17,8 milliards de dollars. Ce chiffre reflète les intérêts et les dividendes des investissements faits à l’étranger.

Les hauts dividendes des filiales étrangères d’entreprises nippones et le fort cours du dollar par rapport au yen sont les facteurs principaux de cette augmentation.