Le Cabinet japonais approuve des projets pour une « nouvelle forme de capitalisme »

Le Cabinet japonais a approuvé des projets pour ce que le premier ministre Kishida Fumio qualifie de « nouvelle forme de capitalisme ». Les stratégies ont pour but de doubler les revenus issus du patrimoine des personnes.

Le gouvernement souhaite que l’économie prospère tout en s’occupant de dossiers tels que les changements climatiques et la transition numérique.

Il prévoit de procéder à des investissements ciblés dans quatre secteurs, dont la science, la technologie et l’innovation, et parvenir à décupler le nombre de startups sur les cinq prochaines années.

Le gouvernement souhaite également augmenter les salaires. Il envisage de créer un programme pour environ un million de travailleurs pour développer leurs aptitudes et les aider à trouver de nouveaux emplois.

Il veut par ailleurs aider les particuliers à passer de l’épargne à l’investissement.

Les projets appellent à une stratégie sur les nouvelles technologies comme l’intelligence artificielle.

Le gouvernement a des projets importants pour l’environnement. Il travaillera avec le secteur privé pour investir environ 1000 milliards de dollars sur les dix prochaines années pour réduire les émissions carbone du Japon.

Le premier ministre Kishida a aussi décidé de ne pas augmenter le taux d’imposition sur les ventes d’actions. La mesure devait, à l’origine, aider à réduire les écarts de richesse, mais elle n’a pas été incluse dans le plan d’action.