L’OTAN organise des manœuvres navales avec la Suède et la Finlande dans la mer Baltique

L’OTAN organise des manœuvres navales annuelles en mer Baltique avec la Suède et la Finlande, deux pays ayant postulé le mois dernier pour une place au sein de l’alliance militaire occidentale.

Quatorze pays membres de l’OTAN, dont les États-Unis, l’Allemagne et la Turquie, participent aux exercices qui ont commencé dimanche et se poursuivront pendant deux semaines.

L’OTAN précise que les manœuvres ont pour but de renforcer les capacités de réponse nécessaires pour protéger la liberté et la sécurité de navigation en mer Baltique.

Mardi, les forces américaines ont procédé à des exercices d’atterrissage sur l’île suédoise de Gotland. Des exercices de déminage ainsi que des simulations de batailles dans l’éventualité d’une attaque de sous-marins ennemis sont également au programme.

L’OTAN a ajouté que les exercices étaient organisés chaque année depuis 50 ans et ne sont pas liés à l’invasion russe de l’Ukraine.

Le chef d’état-major des armées des États-Unis, le général Mark Milley, s’est exprimé au sujet des manœuvres, samedi, lors d’une conférence de presse à Stockholm. Il a indiqué que les États-Unis étaient engagés dans une cause commune, dans un ordre basé sur le droit international et pour l’idée que des pays les plus grands ne peuvent envahir de plus petits à aucun prix.