Le Japon qualifie la décision russe sur la pêche de regrettable

Le ministère japonais des Affaires étrangères a indiqué à la NHK qu’il était regrettable que la Russie ait annoncé unilatéralement la décision de suspendre un accord bilatéral passé en 1998 sur la pêche.

Le ministère a critiqué Moscou pour avoir sous-entendu que le pacte dépendait d’une assistance technique apportée à la région de Sakhaline comme précondition pour l’application de l’accord.

Le ministère a indiqué que le gouvernement prévoyait de poursuivre les consultations avec la Russie pour que les pêcheurs puissent opérer en toute sécurité, conformément à l’accord.