Livre blanc de l’environnement : les années qui nous séparent de 2030 seront cruciales

Le ministère japonais de l’Environnement a rappelé que la décennie en cours est cruciale pour mettre le pays sur la voie de la neutralité carbone qu’il espère atteindre d’ici 2050.

Le livre blanc annuel du ministère a été approuvé par le gouvernement mardi. Il y est noté que le changement climatique est une évidence et la situation y est qualifiée de « crise climatique ».

D’après le texte, le défi est pour le moment de se concentrer sur l’année fiscale 2030, au cours de laquelle le Japon espère réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 46 % par rapport au niveau de 2013.

Le ministère souligne que les comportements de tous les membres de la société doivent changer, qu’il ne peut pas s’agir uniquement d’une prolongation de mesures antérieures et qu’un changement dans la façon de vivre est nécessaire au niveau individuel.

Le livre blanc annonce que les municipalités qui souhaitent atteindre la neutralité carbone d’ici 2030 seront désignées comme telles et soutenues financièrement, et que la population va être encouragée à faire des efforts au quotidien, par exemple en réduisant le gaspillage alimentaire, en améliorant la performance énergétique des logements et en recyclant les vêtements.

Il fait aussi mention des questions de sécurité énergétique liées à l’invasion de l’Ukraine par la Russie. Il souligne que l’énergie renouvelable est une source énergétique nationale significative et qu’il est important d’y avoir recours autant que possible.