Des étudiants ukrainiens évacués commencent à apprendre la langue japonaise

Des étudiants universitaires ukrainiens qui ont fui vers le Japon pour échapper à l’invasion russe ont commencé à apprendre le japonais.

Dix étudiants, en provenance d’établissements tels que l’Université nationale polytechnique de Lviv dans l’ouest de l’Ukraine, sont arrivés le mois dernier dans le département de Gunma, au nord de Tokyo. Ils reçoivent l’aide d’une école de langue japonaise à Maebashi, chef-lieu du département.

Les étudiants ont participé à leur premier cours de langue lundi et ont appris des salutations de base, notamment « bonjour » en japonais.

Ils se sont ensuite présentés et ont discuté en japonais des choses qui leur plaisent.

Ils devraient étudier la langue pendant trois mois. L’école les aidera ensuite à s’installer au Japon et à trouver des emplois.

Sofiia Katsan a fait savoir aux journalistes en japonais qu’elle est Ukrainienne, qu’elle a 18 ans et qu’elle aime son pays.

En anglais, elle a ajouté qu’elle avait étudié la langue japonaise dans son université en Ukraine.

Pour elle, la culture nippone est intéressante et différente de celle de son pays.

Elle a dit apprécier la cuisine japonaise.